le monde des échecs récent

Deux Américains candidats

 

Le tournoi de Khanty-Mansiysk, indécis jusqu'à la dernière ronde, a trois co-vainqueurs : Jakovenko, Nakamura et Caruana. Si le russe a fait une belle remontée, les deux américains ont assuré les nuls pour obtenir le Graal : les 2 places pour le tournoi des candidats au championnat du monde, l'an prochain, grâce à leur cumul de points au Grand Prix FI.D.E.

Anand était déjà qualifié en tant que finaliste du dernier championnat, 2 autres places seront attribuées par la Coupe du Monde, 2 par les meilleures moyennes Elo de l'année 2015 (sous réserve d'avoir joué 30 parties) et une place sera attribuée par l'organisateur du tournoi.

Toutefois 2 russes, Jakovenko et Tomashevsky, ont des chances supplémentaires, étant les suivants au classement du Grand Prix : ce sont les remplaçants en cas de double qualification des 3 heureux Candidats. Et Anand, Caruana et Nakamura ont plus de 2800 Elo au classement à venir...
Maxime Vachier-Lagrave y a réalisé un des pires résultats de sa carrière, terminant seul dernier et perdant 20 points Elo...Il lui faudra stopper l'hémorragie au Top 12 des clubs français qui commence samedi s'il veut garder le prestige d'être le n° 1  de l'hexagone.

Le 28 mai 2015,

Jean-Pierre.

DUEL AU TOP 12

 

Le top 12 des clubs français est hébergé cette année par Brest. Après 5 rondes, les 2 favoris se sont détachés : Asnières et Bischwiller, qui s'affronteront lundi avec peut-être au 1er échiquier Vachier-Lagrave contre Mamedyarov...

Grasse, Mulhouse, Clichy, Metz et Nice tentent d'accrocher le podium, Vandoeuvre et Monaco (la seule équipe paritaire hommes-femmes !) gèrent leur maintien, tandis que Saint-Quentin, Gonfreville et Cannes devront ramer pour éviter la descente en N1.

Le regroupement des matchs n'a pas eu l'effet escompté de renforcer le championnat ni de le médiatiser beaucoup plus, mais il permet sans doute à l'élite française d'avoir plus de week-ends à consacrer à leurs clubs étrangers.

 

Le 23 mai 2019, 

Jean-Pierre.

L’enfant prodige indien

 

Il s'appelle Praggnanandhaa, est déjà double champion du monde (moins de 8 ans, puis moins de10ans), et est devenu le plus jeune Maître International de l'histoire des échecs à 10 ans et 10 mois.

Maintenant âgé de 11 ans et 2 mois, il vient de réaliser une miniature contre le G.M.I. venezuelien Bachmann (Elo 2645) au tournoi de l'île de Man.

Voici la partie : 1.d4 Cf6 2.Ff4 g6 3.Cc3 d5 4.Dd2 Fg7 5.Fh6 0-0 6.Fxg7 Rxg7 7.0-0-0 c5 8.e3 Cc6 9.f3 c4 10.e4 b5 11.exd5 Cb4 12.Cxb5 Cxa2+ 13.Rb1 Dxd5 14.Ca3 c3 15.bxc3 Tb8+ 16.Ra1 Da5 17.Rxa2 Cd5 18.Ce2 Fe6.0-1

Une exécution énergique ! Il lui reste 1 an et un presque 5 mois pour devenir le plus jeune Grand Maître en battant le record de précocité de Serguey Karjakin, lequel affront le mois prochain Magnus Carlsen pour le titre de champion du monde...

Le 15 octobre 2016,

Jean-Pierre.

FABULEUX FABIANO !

 

Fabiano Caruana réalise un de ses plus grands succès en remportant le tournoi de Londres, battant dans le départage en blitz le  Ian Nepomniachtchi. Pourtant le joueur russe avait, avec les blancs, accepté une nulle rapide par répétition contre Maxime Vachier-Lagrave et attendu avec son demi-point d'avance que l'italo-américain travaille 6 heures contre Mickey Adams pour le rattraper ! Fabiano a expliqué que, son objectif principal étant atteint, il s'était bien relaxé dans la demi-heure d'intervalle...

Il retrouve sa place de deuxième joueur mondial à l'Elo, derrière Magnus Carlsen, lequel, un peu malade et après une défaite, a retrouvé l'énergie pour préserver sa 1ère place au Grand Prix 2017 en battant dans la dernière ronde son autre grand rival, Levon Aronian. Ce sera aussi à Londres qu'il défendra dans un an son titre de champion du monde contre le vainqueur du prochain tournoi des Candidats.

Le 13 décembre 2017,

Jean-Pierre.

GLOIRE AUX ANCIENS !

 

Les français se sont fait une chasse gardée du championnat du monde vétéran ; si cette année le titre est raflée par le" sous-marin" Evgeny Svesnikov ,seul vainqueur du peloton dans la dernière ronde, Anatoly Vaïsser est vice-champion, grâce à un meilleur départage devant le tchèque Vlastimil Jansa, Vladimir Ohotnik et une demi-douzaine d'autres grands-maîtres.

Dans le championnat senior plus (...de 50 ans), le péruvien Granda Zuniga a mené de bout en bout, n'accordant que trois nulles en onze parties ! Eric Prié a longtemps paru finir vice-champion, mais sa nulle dans la dernière ronde, assurant le prix, lui coûte une place, le philippin Antonio Rogiolo Jr, en gagnant, le double au départage.

Deux podiums, c'est quand même remarquable, et le meilleur des performances nationales, M.V.L. excepté...

Ces championnats se déroulent toujours dans des  lieux touristiques, cette fois dans la station thermale italienne d'Acqui Terme. 

Le 20 novembre 2017,

Jean-Pierre.




création et hébergement du site par IRT-Conseil