le monde des échecs récent

La Russie retrouve son empire

 

Aux championnats d'Europe disputés à Reykjavik (en Islande), la Russie, décevante ces dernières années, a retrouvé son prestige et dominé de bout en bout les deux tournois. Dans le championnat mixte elle s'impose avec 7,5 sur 9 devant l'Arménie, la Hongrie et la France (toutes à 6,5) ; les tricolores ratent le podium d'un cheveu, emmenés par un Vachier-Lagrave invaincu au premier échiquier et seulement dépassé à la perf Elo (2835) par le géorgien Pantsulaïa (2868), révélation du tournoi, et le moldave Bologan, auteur prolifique d'ouvrages sur les ouvertures. Si Svidler et Eljanov ont confirmé leur retour en forme, Magnus Carlsen a dû s'employer pour atteindre les 50% et lâche une vingtaine de points Elo...

Chez les femmes, il n'y a pas eu le moindre doute : les Russes l'emportent avec 8,5 sur 9 devant l'Ukraine et la Géorgie et la France est cinquième, conforme à sa place au classement Elo. Maria Muzychuk, championne du monde en titre, réalise la meilleure perf devant les russes Goryachkina et Lagno, ce qui donne du piment à son prochain match avec Hou Yifan...
 
NOUS SOMMES LES MEILLEURS VETERANS !
 
Notre jardin français c'est le championnat du monde vétérans : si chez les plus de 50 ans aucun titré ne s'est déplacé à Acqui Terme, station du Piémont italien, pour laisser  Nikolic, le favori, devancer Rozentalis, chez les plus de 65 ans le titre s'est joué entre nos représentants Okhotnik (champion en 2011) et Vaïsser, triple champion... Vladimir Okhotnik a été le plus endurant (9,5 sur 11) et Anatoly (8,5) doit se contenter d'être vice-champion cette fois-ci ! Notons l'exception française : dans notre championnat, la catégorie vétérans est entre les deux critères de la F.I.D.E. : 60 ans...
Le 24 novembre,
Jean-Pierre

LA VIEILLE GARDE NE SE REND PAS...‏

 

Le solstice d'été apporte la maturité, l'Elo de juillet redonne l'espoir aux joueurs expérimentés : Carlsen reste le n°1, mais ne parait plus intouchable, et Anand retrouve la deuxième place partagée avec Topalov, qui obtient son meilleur Elo à 40ans : 2816. Nakamura s'élève aussi à 2814 tandis que les cadets du champion actuel suivent de près : Caruana, Giri et So (seul Kramnik, autre ex-champion du monde quadragénaire s'intercale entre eux). Le tournoi des prétendants s'annonce comme une guerre de génération...
Les français, en revanche, sont globalement en retrait : Vachier-Lagrave 2731, Fressinet 2707 et Bacrot 2693 ont perdu des places et Tkachiev est le seul à les accompagner dans le top 100. Même constat chez les féminines, Sebag, Skripchenko et Milliet se maintiennent sans ambition. Chez les juniors Moussard et Barbot vivent leur dernière saison et tentent surtout de devenir G.M.I., chez les juniors filles Andrea Navrotescu n'a pas de concurrentes...
Au classement par nation (sur les 10 meilleurs joueurs), derrière la Russie encore intouchable, la Chine s'octroie la deuxième place méritée étant championne olympique et championne du monde ! Les U.S.A. montent sur le podium, grâce au retour de Caruana. Son transfert s'affiche à 5.000 euros mais il n'est pas précisé quel organisme les encaisse (fédération italienne ou F.I.D.E?); en tout cas il semble dépasser de loin les autres montants...
Jean-pierre, 
le 04 juillet.
 

L’étoile montante : Wesley SO

 

Le grand maître américain, philippin d'origine, Wesley So a été plébiscité joueur de l'année 2016, après ses succès à Saint-Louis et Londres préparant sa victoire au Grand Prix, et ses médailles d'or par échiquier (le troisième) et par équipe aux olympiades !

Il a franchi en janvier la barre des 2800 Elo et continue d'engranger les points avec 3 sur 4 à Wijk Aan Zee, à égalité avec Magnus Carlsen. Ils y sont néanmoins devancés par le stratège ukrainien Pavel Eljanov (3,5) qui a fait le plein sur les "clients" plus ou moins affichés.

Les français devront attendre Gibraltar, vers la fin du mois, pour voir leur candidat mondial Maxime Vachier-Lagrave en action et juger de sa capacité à rebondir, après une légère érosion de son Elo...

Le 18 janvier 2017,

Jean-Pierre.

L’inde domine les championnats jeunes

 

Les championnats du monde des jeunes viennent de se terminer en Grèce avec une razzia indienne : 11 médailles dont 5 d'or en moins de 8 ans et moins de 10 ans mixte et en moins de 10 ans, moins de 14 ans et moins de 18 ans chez les filles. Les russes et les américains ont obtenu 4 médailles chacun, mais aucune d'or, les autres champions et championnes étant iranien, allemand, ouzbèque, azéri, vietnamien, bulgare ou grec. Aucun membre de la délégation française n'a pu seulement s'approcher d'un podium ...

Un joueur très remarqué a été le champion cadet Massoud Mosadeghpour, iranien, qui fut en tête de bout en bout et réalise 9,5 sur 11 et une perf à 2695.La république islamique créée par Khomeyni a longtemps considéré les échecs comme une activité diabolique et la France a bénéficié de la venue des exilés, les M.I. Sharif,Pira et Shirazi et du M.F. Azadharf...

Les pays qui sont à l'origine du jeu d'échecs (Inde et  Perse) réinvestissent dans cette activité et en récoltent les fruits !source ; FFE

Le 06 novembre 2015,

Jean-Pierre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

M.V.L dans le top 7

Maxime Vachier-Lagrave a brillamment partagé la première place du tournoi de Londres avec Carlsen et Giri  et en est récompensé par la septième place au classement mondial au jour le jour devant Anand et Topalov , les quadragénaires qui ont souffert et lâché beaucoup de points dans ce même tournoi.
Au classement du Grand Prix sur les trois grand tournois fermés de l'année (Norvège, Sinquefield Cup et Londres), il termine 4ème derrière Carlsen, Giri et Aronian. Ayant nettement progressé en solidité dans ce parcours, il s'affirme maintenant comme un des principaux rivaux pour le champion du monde dans le cycle à venir avec les autres " jeunes" : Giri, Caruana et Nakamura.
En Israël c'est Etienne Bacrot qui s'est illustré dans un fort tournoi rapide en éliminant Gelfand en demi-finale et ne cédant qu'à l'impérial Ivanchuk en finale.

Ces deux français confirment leur forme du championnat d'Europe par équipes, espérons qu'ils vont donner confiance à leurs compatriotes..

Le 16 décembre 2015,

Jean Pierre.




création et hébergement du site par IRT-Conseil