le monde des échecs récent

SO WHAT ? SO STRONG !!

 

Wesley So remporte le prestigieux tournoi Tata Steel à Wijk Aan Zee qu'il a mené de bout en bout à la barbe de Magnus Carlsen. Il va se hisser à la deuxième place mondiale du classement Elo, profitant de contre-performances de Caruana à Gibraltar.Le troisième du tournoi crée la surprise : c'est l'indien Baskaran Adhiban, promu par le Challengers de l'an passé ; le cadet chinois Yi Wei reprend sa progression et termine cinquième, et le jeune hongrois Richard Rapport a ravi le public par son style imaginatif.

Gawain Jones remporte le tournoi B au départage devant Markus Ragger et la troisième place de l'américain Jeffrey Xiong confirme la relève par les jeunes générations...

Le 30 janvier,

Jean-Pierre.

Suspense en série à Tbilisi

 
La Coupe du Monde d'Echecs qui se déroule à Tbilissi a cumulé les surprises grâce au caractère impitoyable de l'élimination directe en mini-matchs de 2 parties longues suivies d'éventuels départages en rapide, puis en blitz. Il n'y a déjà plus de champions du monde en lice, et peu de joueurs du top 10 actuel !
Pour l'instant 3 joueurs sont qualifiés pour les quarts de finale : le doyen Vassili Ivanchuk, qui a notamment éliminé Kramnik et Giri, le héros national arménien Levon Aronian et le n°1 chinois Ding Liren.
Il reste 5 départages palpitants à vivre. L'expérimenté Svidler va affronter Bu Xiangzhi, ex-plus jeune G.M.I., et tombeur de Carlsen, un autre quadragénaire russe, Najer, tentera de maitriser le fantasque espoir Hongrois Rapport (21ans). Le géorgien Jobava, devant son public, essaiera de déstabiliser l'américain So et le russe ascendant, Fedoseev (22ans), de repousser l'israëlien Rodshtein. Mais l'affiche la plus attendue est la confrontation entre Maxime Vachier-Lagrave et Alexander Grischuk, tous deux grands spécialistes des cadences infernales !
Le 16 septembre 2017,
Jean-Pierre

Top 12 à DRANCY

 

C'est à Drancy, dans le Nord-Est de l'le de France que se déroule actuellement le top 12 des clubs français, le grand rendez-vous national de l'année. Bischwiller est le tenant du titre mais l'absence de son 1er échiquier Giri qui participe au mémorial Gashimov l'handicape pour le garder : nul concédé dès la 1ère ronde à Bois-Colombes.
 
Après 2 rondes sont en tête le favori traditionnel Clichy, qui réunit la majorité des meilleurs français, et les promus de N2, Saint-Quentin (tous G.M.I!) et Nice Alekhine, équipe très expérimentée et soudée. En conséquence, les équipes les plus menacées de relégation semblent être Drancy, Vandoeuvre, et Evry qui a la particularité de n'aligner aucun étranger (préférence nationale chez Manuel Valls...).

Un de plus pour Magnus !

 

Magnus Carlsen a remporté pour la 6éme fois le tournoi de Wijk Aan Zee en gagnant le départage en blitz contre le jeune hollandais Anish Giri ; ce dernier a mené dès le début de la compétition et effacé sa réputation de " champion du monde des parties nulles"! avec 9 points sur 13 rondes : la vérité est qu'il est un des plus difficiles à battre en partie longue.Un demi-point derrière on trouve Kramnik et Mamedyarov, en forme à proximité du tournoi des Candidats, à l'inverse de Caruana qui va redescendre au-dessous des 2800 Elo.Dans cette société d'élite la seule femme, Hou Yifan a suivi un calvaire (2,5), mais elle a annoncé sa joie de reprendre ses études dans une université anglaise...

Le 02 février,

Jean-Pierre.

Un nouveau classement

 

Les récents championnats du monde rapide et blitz remportés par Ivanchuk et Karjakin ont montré l'avantage de ces formules sur les parties lentes : réunir beaucoup plus de grands maîtres en minimisant la durée des tournois. Les organisateurs du Grand Prix (5 tournois de prestige dont un à Paris) ont décidé de créer un nouveau classement : l'URS (universal rating system) qui tient compte des classements Elo dans les 3 disciplines. Sans surprise Carlsen reste le numéro un mais l'ordre de ses suivants diffère : Kramnik, Nakamura, Caruana, Nepomnniachtiachti, Karjakin, So et Vachier-Lagrave.Tous sont invités pour la session 2017, le premier remplaçant est Aronian. La bonne surprise est pour Nepomniachti qui ne  serait pas pris avec l'Elo classique... Les trois cadences seront alternées selon les tournois.

Le 05 janvier 2017,

Jean-Pierre.




création et hébergement du site par IRT-Conseil